• facebook
  • facebook
© 2017 MPieR's World 

L’histoire des « Easter Eggs” commence où l'écoeurement d'un individu à être peu reconnu pour leurs créations virtuelles par l'industrie des jeux vidéo en tant que programmeurs et designers. Warren Robinett a donc décidé d’insérer une chambre secrète, et la clé pour y entrer était un point – un simple pixel gris au centre du mur de la même couleur (Consalvo, 2007 p.17). Si le point était transporté à un endroit précis dans ce jeu d’Atari, le monde virtuel s’ouvrait sur une salle où son propre nom remplissait l’écran prenant la forme d’une enseigne lumineuse de film émettant des pulsations colorées (Ibid.)

 

-Ça fonction antérieure? Revendiquer une injustice, un manque de reconnaissance des créateurs par l’industrie des jeux vidéo.

-Ça fonction actuelle? La chasse aux éléments cachés est utilisée par l’industrie aujourd’hui pour motiver les joueurs et les faire persévérer à découvrir l’option cachée. 

Pour ma part, j’utilise les « Œufs de pâques // Easter Eggs » comme préambule à mon appropriation performative que j’effectuerai le 25 novembre à 18h du travail de Joseph Beuys « How to Explains Pictures to a Dead Hare » (26 novembre, 1965) // repris sous le titre « Comment expliquer une pratique artistique à un lapin en chocolat de 70% cacao, une fausse commandite de Lintd Chocolat Shop, je l’ai fait moi-même parce qu’on n’est pas à Pâques et que c’est impossible d’obtenir une friandise en forme de lapin au mois de novembre, présenté 52 ans moins un jour, c’est-à-dire le 25 novembre 2017, parce que la galerie Circa art actuel est fermée les dimanches ».

L’objectif est de référer au concept de sculpture sociale de Beuys qui présente l’art comme élément transformateur de la société passant par la langue, les pensées, les actions et les objets. La sculpture sociale soutient que la créativité permet de faire changer les systèmes. Car des idées de liberté (et de nouveaux genres) sont sous-jacentes à celles de la créativité (www.lemonde.fr). Ces œufs présenteront donc des éléments (signes, symboles, phrases, etc.) entre-deux revendiquant une inclusion des publics divers dans l’espace de l’art contemporain. C’est une manière de présenter à tous les spectateurs-acteurs le potentiel de sublimation des désirs ainsi que le côté émancipateur intrinsèque à la création en général.

**Consalvo, M. (2007). « Creating the Market: Easter Eggs and Secret Agents». In Cheating: Gaining Advantage in Videogames. MIT Press Cambridge, Massachusetts London : England. p.17 à 22

Tricher dans les jeux vidéo, une histoire d’« œufs de Pâques » // 

Cheating in video game, an « Easter Eggs » history